Ferme des 1200 taurillons : journée de mobilisation et de réflexions

Samedi 12 novembre le collectif d'opposants à la ferme-usine de Coussay-les-Bois organisait une journée de conférences et de débats. Plus de 300 participants étaient réunis. L'occasion de donner la parole aux acteurs du monde agricole comme à ceux de l'écologie. L'occasion aussi de dépasser l'opposition, de constituer une force de réflexion et de proposition.

 

Les arguments en défaveur de l'implantation de cette nouvelle exploitation sont nombreux et désormais bien connus. Si le choix du site des Paturelles est une source légitime d'inquiétude, le mode d'élevage l'est tout autant. Je veux croire que l'agriculture de demain sera celle qui saura allier protection environnementale, pérennité des exploitations, et indépendance des professionnels à l'égard de l'agro-industrie. Cela suppose pour chacune et chacun d'entre nous, cependant, de mettre en rapport nos convictions à la réalité  et aux contraintes vécues par les professionnels. Ainsi, il ne doit pas y avoir de fracture entre défenseurs de l'environnement et professionnels agricoles. L'agriculture de demain ne pourra être celle d'hier ou d'avant-hier et elle sera résolument tournée vers l'innovation. Une innovation portée par les professionnels eux-mêmes dans un dialogue avec le reste de la société. Aussi, tel que nous l'avons vu, les difficultés de la profession n'imposent pas une seule voie, un seul modèle.

 

Ainsi, l'intervention en toute fin de journée de Gilles Dubin fut particulièrement éclairante. Confrontés aux difficultés économiques l'éleveur de bovins viande a profondément modifié ses techniques de production. Son système d'engraissement à l'herbe lui offre aujourd'hui une meilleure rentabilité et s'avère nettement plus respectueux de l'environnement.

 

Je crois qu'une réelle démarche d'ouverture et de dialogue a animé les organisateurs de cette journée. J'ai eu à cœur d'y participer, de découvrir la qualité des orateurs et le fort intérêt du public. Il y a un chemin à tracer et un nouveau monde qui s'ouvre.