Apprentie d'un jour au salon Nelly Coiffure

J'ai participé ce matin à l'événement « apprentie d'un jour » organisé par la Chambre des métiers et de l'artisanat de la Vienne. Une demi-journée à la découverte de la profession de coiffeur où la précision technique était de mise sous les yeux bienveillants de Nelly Quinqueneau et de ses employées. Ce fut aussi l'occasion d'échanger sur plusieurs enjeux de la profession ; le besoin de valoriser l'apprentissage, filière d'excellence, et la concurrence des micro-entreprises notamment. La loi Macron II, autrement appelée Nouvelles Opportunités Economiques, aujourd'hui abandonnée, avait suscité de vives inquiétudes en ouvrant la voie aux installations de salons sans qualification. Dans ce contexte, j'ai tout de suite accepté cette invitation. L'artisanat, c'est l'économie de proximité. Pour la députée que je suis, un tel événement, c'est la possibilité de saisir les réalités de l'entreprise et de chercher à adapter l'action publique aux besoins des entrepreneurs.