IUT de Châtellerault : au contact des lycéens, étudiants, et personnels


J'ai participé hier matin, en compagnie du Président de l'université et du Recteur, à l'accueil des lycéens de Branly et de Berthelot à l'IUT, dans le cadre du continuum Bac-3/bac+3. Le programme, organisé sur deux jours, vise à permettre aux élèves de prendre contact avec le monde universitaire, d'être sensibilisés à son fonctionnement ainsi qu'aux formations proposées.

Nous connaissons les difficultés qu'ont nombre de nos jeunes, chaque année, à trouver une formation qui leur corresponde et à percevoir les possibilités qui leur sont offertes. Félicitons-nous qu'un tel programme existe !



En 2013, la loi sur l'enseignement supérieur et la recherche a visé à répondre à ce problème. Nous faisions alors le constat de l'échec des bacheliers professionnels et technologiques dans les filières universitaires généralistes faute d'avoir pu être accueillis en BTS ou en IUT ; formations qui sont pourtant originellement conçues pour eux. Je m'étais alors prononcée en faveur de ce texte qui répondait aux engagements du Président de la République. J'ai toujours à cœur aujourd'hui de m'impliquer pour la promotion et le bon fonctionnement de l'éducation. À l'Assemblée nationale, je demeure particulièrement attentive, dans le cadre du projet de loi de finances 2016, aux arbitrages qui sont effectués. Le gouvernement s'est déjà engagé à investir 65 millions d'euros de plus pour l'enseignement supérieur, et ce, pour financer la création de 1000 postes d'enseignants à destination principale du premier cycle universitaire. La jeunesse doit être une priorité, c'est de l'avenir de notre société dont il est question.Un jeune bien formé sera, même dans cette période difficile, un adulte qui aura accès plus facilement à un emploi stable et gratifiant.