Suppression d'emplois à Châtellerault : ma réaction et mon action

La fermeture annoncée de l'entreprise Panavi et la suppression de 50 postes chez Valéo sont un coup dur pour notre territoire. J'apporte tout mon soutien aux familles qui auront à subir les conséquences de mauvais choix stratégiques et financiers et serai attentive à leur reclassement. J'ai d'ores et déjà pris contact avec les syndicats ainsi que le cabinet d'Emmanuel Macron qui m'a confirmé la mise en place d'un plan de sauvegarde de l'emploi pour les salariés de Valéo. Je demeure donc mobilisée pour soutenir notre bassin d'emploi.

A l'Assemblée nationale, nous avons mis en place différents leviers en faveur de l'emploi comme les contrats de génération et d'apprentissage. L'industriel Mecafi de Châtellerault a récemment illustré l'efficacité de ces dispositifs qui ont permis plusieurs recrutements au sein de l'entreprise.

Ces expériences du terrain nourrissent chacune de mes prises de position au Parlement dans l'intérêt des habitants du Nord Vienne et le développement de notre territoire.

Cette action que je mène, gagnerait certainement encore en efficacité si Monsieur le Maire répondait à mes sollicitations sur le fond des dossiers plutôt que de s'adonner aux petites attaques politiciennes par voie de presse comme il l'a fait aujourd'hui.