"Aimer l'entreprise, c'est écouter ses dirigeants, mais aussi ses salariés." 

L'examen du projet de loi sur le dialogue social et l'emploi a débuté hier dans l'hémicycle. 

 

Ce texte est soumis aux députés suite à l'échec des négociations entre syndicats de salariés et représentants du patronats l'hiver dernier. Il présente des propositions de simplification des différentes procédures relatives au dialogue social, parfois en allant trop loin au risque d'affaiblir celui-ci. Je défends donc actuellement des amendements pour garantir le bon fonctionnement de ces instances, et particulièrement du comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT).


 

Des avancées sont cependant à souligner, comme la création d'instances représentatives régionales interprofessionnelles pour les entreprises de moins de 11 salariés, la valorisation de l'engagement syndical, ou encore la création de la prime d'activité.

 

Je vous propose de retrouver mon intervention lors de la discussion générale en vidéo.


Écrire commentaire

Commentaires : 0