Fin de vie, Loi santé, Biodiversité : Semaine chargée à l'Assemblée ! 

Semaine marathon à l'Assemblée nationale. La proposition de loi de messieurs Claeys et Leonetti à peine adoptée, nous avons examiné le projet de loi de Marisol Touraine en commission des affaires sociales pendant que le texte Biodiversité était débattu en séance dans l'hémicycle. 



Vote de l'amendement visant à légaliser l'aide active à mourir : la majorité de la gauche est débout ! 

Après le rejet à quelques voix près de l'amendement visant à légaliser l'aide active à mourir, la fin de l'examen du texte s'est accéléré. Ce rendez vous raté s'est transformé en un vote largement majoritaire de ce texte en séance ce mardi, consensus mou oblige ! Le groupe écologiste a décidé de s'abstenir majoritairement sur ce texte pour lui laisser ses chances, une évolution étant encore possible au cours de son examen à venir au Sénat et en deuxième lecture à l'Assemblée. Retrouvez mon explication de vote ci-dessous : 


Après ce vote, la commission des affaires sociales s'est réunie pour examiner le projet de loi Santé. Un texte convaincant, bien qu'il n'aborde que trop timidement la santé environnementale. 

J'ai souhaité porter plusieurs sujets à l'occasion de cet examen : la prise en compte de la lutte contre la douleur dans les objectifs de santé publique, l'adaptation de nos parcours de soins pour les personnes en situation de handicap, la lutte contre les discriminations notamment sur le don du sang envers les personnes homosexuelles, ou encore le droit à l'oubli pour les personnes en rémission de cancer. 

Retrouvez le présentation de ce travail par mon collègue Jean Louis Roumegas, responsable de ce texte pour le groupe écologiste : 



 

En même temps, la loi biodiversité était débattue dans l'hémicycle où j'ai pu faire quelques apparitions entre deux suspensions de la commission pour soutenir ma collègue Laurence Abeille, largement présente sur ce texte et qui a obtenu des avancées notables.


Retrouvez plus de détails sur cette semaine intense en consultant le "storify" des Ecolodeputé-e-s 


 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0