Fin de vie : vers une loi de renoncement ?

En confiant une nouvelle mission sur la fin de vie à Alain Claeys (député PS de Poitiers) et Jean Leonetti (député UMP des Alpes-Maritimes), le Président de la République a fait le choix du non-choix. Ces deux députés étaient déjà ceux à l'origine de la loi de 2005 qui porte d'ailleurs le nom du second (loi Leonetti). Cela fait craindre le pire. C'est l'objet de ce communiqué de Véronique Massonneau.

lire la suite

François Hollande vient de confier au député UMP Jean Léonetti et au député PS Alain Claeys une mission sur la fin de vie, afin de préparer la loi promise dans son engagement n°21.

 

Pour Véronique Massonneau, députée écologiste de la Vienne et auteure d'une proposition de loi sur le droit de mourir dans la dignité, « Nommer le médecin de droite Jean Léonetti, auteur en 2005 d'une loi qui prône le "laisser mourir" est une erreur, car il est foncièrement contre la dépénalisation de l'euthanasie et contre le suicide assisté. De plus, nous réclamons depuis toujours que ce sujet ne soit pas traité par un médecin. C'est le patient qui doit être remis au cœur de la décision. Il faut développer les soins palliatifs mais ne surtout pas les opposer à l'euthanasie et au suicide assisté».

 

« Cela n'augure pas d'une loi sociétale progressiste. Je crains une loi au rabais. François

Hollande a-t-il peur des débordements de manifestations très bien organisées par la droite réactionnaire, comme pour le mariage pour tous et la loi famille ? Au lieu d'honorer son engagement 21, nous prépare-t-il une loi de renoncement ?», s'interroge Véronique Massonneau qui en appelle à son collègue de la majorité, Alain Claeys.

 

« Je demande à Alain Claeys de faire preuve de courage pour que les différents points de vue qui coexistent à l'Assemblée nationale soient reconnus et pour travailler dans l'intérêt des malades et de leurs familles. J'ai déposé, l'an dernier, une proposition de loi sur le droit de mourir dans la dignité, dans l'objectif de fournir une boîte à outils législative pour une future loi. Alain Claeys pourra y puiser de quoi enrichir le texte de cette loi très attendue ».


Télécharger
Communiqué de presse - Véronique Massonneau
Communiqué Véronique Massonneau - Euthan
Document Adobe Acrobat 68.0 KB

Écrire commentaire

Commentaires : 0