Don du sang : la législation actuelle est discriminante envers les homosexuels

 

Urapport du député PS, Olivier Véran, remis mardi 16 juillet à la ministre de la Santé, Marisol Touraine, préconise de mettre fin à l’interdiction pour les homosexuels de donner leur sang. La députée écologiste de la Vienne, Véronique Massonneau, espère un changement de législation très prochainement pour un don du sang pour tous.

lire la suite

Autoriser les homosexuels à donner leur sang serait une liberté supplémentaire pour eux. C’est pourquoi je suis très heureuse des conclusions du rapport d’Olivier Véran qui vont dans ce sens. Donner les mêmes droits aux homosexuels qu’aux hétérosexuels est très important. La législation actuelle est discriminante envers les homosexuels. En outre, nous savons qu’avant et après chaque don, l’établissement français du sang (EFS), réalise des analyses très strictes. Que ce soit un homosexuel ou un hétérosexuel, cela ne changera pas. L’orientation sexuelle n’a pas à intervenir, elle ne devrait pas être prise en compte puisque elle n’est pas un problème pour les hétérosexuels.

Aujourd’hui, l’EFS  a des soucis pour récolter du sang car il y a de moins en moins de donneurs. S’interdire de récolter le sang des homosexuels est dommage puisque cela sauve des vies. Je suis pour l’égalité des droits et donc contre ce traitement différent des autres. Nous avons une réglementation et des contrôles strictes pour les hétérosexuels, il faut juste qu’ils soient appliqués aux homosexuels. L’orientation sexuelle ne doit pas être primordiale dans le don du sang. C’est incroyable qu’elle le soit encore s au XXIème siècle.

Une vraie volonté de se protéger chez les homosexuels

La communauté homosexuelle demande l’autorisation de donner son sang depuis longtemps. Elle se sent vraiment discriminée. Je suis contente qu’Olivier Véran ait réalisé cette mission et ait pu arriver à cette conclusion. Par ailleurs, avec le fléau du Sida, il y a eu une vraie volonté de se protéger chez les homosexuels, sans doute plus que chez certains hétérosexuels.

Il devrait y avoir une modification pure et simple de la législation pour que les homosexuels puissent donner leur sang. Je souhaite d'ailleurs la même levée d’interdiction pour les personnes transfusées. J’ai été transfusée et je suis impressionnée que l’EFS ne fasse pas confiance à ses propres méthodes et à son système. Je ne peux plus donner mon sang malgré tous les contrôles et toutes les précautions prises. Toutes ces interdictions devraient être abolies pour arriver à ce que toutes les populations, avec un contrôle pointilleux de l’EFS, puissent donner leur sang.

Écrire commentaire

Commentaires : 0