La Nouvelle République : La fin de vie divise

 

 

 

Alors que le Comité consultatif national d'éthique a recommandé de ne pas légaliser l'assistance au suicide, ni l'euthanasie, Véronique Massonneau, député écologiste du nord Vienne, a exprimé sa déception hier.

lire la suite

Alors que le Comité consultatif national d'éthique a recommandé de ne pas légaliser l'assistance au suicide, ni l'euthanasie, Véronique Massonneau, député écologiste du nord Vienne, a exprimé sa déception hier : « Au vu des nombreuses études d'opinion, on peut faire le constat que le CCNE apparaît toujours très en retard sur la société française », estime la députée qui a récemment cosigné une proposition de loi sur le sujet. Membre de ce comité, le député-maire PS de Poitiers, Alain Claeys fait partie de ceux qui ont pris leur distance avec l'avis rendu : « On doit pouvoir aller plus loin », précise-t-il en annonçant un projet de loi du gouvernement pour 2014.

Écrire commentaire

Commentaires : 0