Véronique Massonneau à l'anniversaire des Ailes Châtelleraudaises

 

Les Ailes Châtelleraudaises fêtaient leur 80 ans ce samedi à l'aérodrome de Châtellerault. L'occasion, pour Véronique Massonneau de venir saluer une association qui a permis de transmettre, à de nombreux habitants de la région, la passion de l'aviation. La députée de la Vienne a également noté l'excellent partenariat avec le étudiants de l'Ensmair.

lire la suite

Les Ailes Châtelleraudaises volent depuis 80 ans

 

Quatre fois vingt ans, c'est quatre fois le bel âge. René Montenay, Jean Brocard et Louis Ripault, les trois fondateurs des Ailes Châtelleraudaises en 1933 auraient sans doute été fiers de constater la belle vitalité de « leur » association, 80 ans plus tard.
Ce samedi, les nombreux participants venus fêter cet anniversaire marquant à l'aérodrome, ont apprécié, sous un beau soleil, les démonstrations synchronisées menées par les appareils grandeur nature, tout comme celles, très spectaculaires, des modèles réduits.

 

" Certains sont devenus pilotes de chasse "


Dans son allocution, le président Bernard Robert a rendu hommage aux créateurs des Ailes, et présenté les mécaniciens, le conseil d'administration et les six instructeurs. « Grâce à cet important potentiel au service de la formation, certains jeunes sont devenus pilotes de ligne ou de chasse ».
Le responsable a souligné que « les 80 ans ne sont qu'une étape », confiant aussi une inquiétude : « Il ne faudrait pas que la nouvelle réglementation européenne vienne nuire à la spécificité française que constitue toute la richesse du bénévolat, essentielle pour notre structure. »
Lors des prises de parole suivantes, Jean-Pierre Abelin a évoqué « le rôle de l'aviation dans l'attractivité du territoire et les emplois ». Véronique Massonneau a relié industrie et formation, rappelant « la pertinence d'associer des étudiants de l'Ensmair à des projets du club. »
Autre indicateur de la bonne santé du club : la stabilité de l'effectif, « qui oscille entre 170-180 adhérents, et ce, depuis plus de dix ans ».

Corr. JYG

Écrire commentaire

Commentaires : 0