EGALITE ! EGALITE ! EGALITE !

Nombre de votants : 568, suffrages exprimés : 558, majorité absolue : 280, votant pour : 329, votant contre : 229. La voix de notre –excellent- président Claude Bartolone retentit dans l’hémicycle et les parlementaires de la majorité peuvent laisser exploser leur satisfaction, leur joie, leur émotion.

 

lire la suite

Cette fois, ça y est : le projet de loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe a été adopté à l’Assemblée nationale, en attendant son examen au Sénat. Les « EGALITE ! EGALITE ! EGALITE ! » scandés par les député-e-s de la majorité résonnent. J’en ai les larmes aux yeux.

Après presque 110h de débats dans l’hémicycle, des séances souvent longues, difficiles, parfois houleuses, nous y sommes arrivés.

Ce fut particulièrement dur à tenir, entre fatigue et arguments répétitifs. Mais comment pourrais-je me plaindre ? J’ai vécu et ai participé à la discussion et l’élaboration, en commission, d’un texte qui rentre d’ores et déjà dans l’Histoire. L’Histoire de notre pays, de notre République, de la France. Cette France des droits de l’Homme, des libertés, cette France qu’on aime !

Moi qui observais avec un regard envieux la législation de mon autre pays, la Belgique, où les homosexuels jouissaient des mêmes droits que les hétérosexuels depuis une décennie, je ne saurais trouver les mots assez justes pour exprimer toute la fierté qui s’est emparée de moi d’abord au moment d’appuyer sur ce petit bouton « Pour », puis lorsque le résultat du scrutin a été annoncé.

Au cours de ces innombrables séances, de jour comme de nuit (l’une d’elle s’est même terminée à 8h du matin, après un week-end pourtant déjà rempli !), je crois que c’est ce sentiment de fierté, cet honneur d’être partie prenante dans ce débat historique, qui nous a permis, à moi comme à mes collègues écologistes, socialistes, radicaux, ou communistes, de tenir aussi longtemps. Mais ce n’est pas tout. Beaucoup l’ont remarqué, souligné, Twitter a fait une entrée fracassante dans les débats. Le réseau social nous a permis d’interagir avec les citoyen-ne-s, et j’ai reçu ainsi de nombreux messages de soutien, de remerciements, et de félicitations. Je peux assurer que j’en ai tiré une très grande force. Toutes mes pensées allaient, dès les prémices des débats –et je l’ai d’ailleurs souligné lors de mon intervention en discussion générale- à toutes celles et tous ceux dont la vie allait changer grâce à cette loi. L’interaction sur Twitter m’a confortée dans cette ligne directrice. Ainsi, lorsque j’ai appuyé sur le bouton pour voter, c’est à toutes ces personnes que j’ai pensé.

 

Ma présence continue sur les bancs de l’Assemblée durant l’ensemble de l’examen du texte était la concrétisation de mon engagement pour l’avancée de l’égalité dans notre société, la concrétisation de mon soutien à tous les homosexuels qui souffraient de cette discrimination, et la concrétisation de mon engagement politique ainsi que de mon respect envers tous les électeurs qui m’ont permis d’accéder au Parlement.

 

Aujourd’hui, c’est la République qui est sortie gagnante. Car lorsque l’égalité avance, c’est toute la Nation qui grandit.

 

Toutefois, n’oublions pas que si une première étape a été franchie grâce à ce texte, le combat continue et nous attendons désormais la loi Famille que devrait présenter Madame Dominique Bertinotti avant la fin de l’année 2013, avec l’intégration de la PMA pour les couples de femmes.

photo prise par une twittos active : @ambrecyprien
photo prise par une twittos active : @ambrecyprien

Je ne peux conclure ce billet autrement que par des remerciements : merci à Madame la Garde des Sceaux Christiane Taubira pour son énergie, sa pugnacité, sa qualité d’oratrice, sa culture et son charisme (mais aussi pour avoir arboré fièrement son écharpe multicolore, cadeau que je lui ai fait avec mes collègues écologistes !).

Merci à Madame Dominique Bertinotti, ministre de la Famille, pour sa disponibilité, son acharnement et tout son travail, avec Mme Taubira.

Merci à mes collègues écolo, Sergio Coronado notre chef de file avec qui j’ai passé la plupart de mes journées ces deux dernières semaines, Barbara Pompili, notre magnifique co-présidente, Noël Mamère, le précurseur et combattant historique, François de Rugy, notre co-président, mais également Isabelle Attard, Eric Alauzet, Brigitte Allain, et tous ceux qui ont porté la parole écologiste dans l’hémicycle sur ce sujet.

Merci à tous mes collègues de la majorité avec qui nous avons fait bloc, et notamment les rapporteur-e-s Erwann Binet et Marie-Françoise Clergeau, les président-e-s de commission Catherine Lemorton et Jean-Jacques Urvoas, ainsi que Corinne Narassiguin, Olivier Dussopt, Bruno Le Roux, Bernard Roman, et j’en oublie…

Photo : AFP / le Parisien - Pierre Verdy
Photo : AFP / le Parisien - Pierre Verdy

Merci, enfin, à tous ceux qui nous ont suivi, soutenu, envoyé leur soutien.

 

VM

 

 

 

PS : sinon, une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, dans la foulée de l’adoption du mariage pour tous, la proposition de résolution écolo visant à modifier le règlement de l’Assemblée nationale afin d’autoriser la faculté pour les groupes politiques à se doter d’une coprésidence paritaire, portée par Barbara Pompili, a elle aussi été adoptée !

Écrire commentaire

Commentaires : 0