Soutien à Stéphane Gatignon, en grève de la faim pour une répartition équitable des moyens entre les territoires

 

 

Véronique Massonneau s'est rendue auprès de Stéphane Gatignon, maire Sevran (Seine-Saint-Denis), et lui a apporté son soutien lundi en fin d'après-midi, dès son arrivée à l'Assemblée Nationale où elle participait au débat sur le volet santé du Projet de loi de finances.

lire la suite

Ce mardi, c'est avec l'ensemble du groupe écologiste au Parlement qu'elle a lui a rendu visite, juste avant le débat et le vote sur la dotation de développement urbain (DDU) bénéficiant aux 100 communes les plus pauvres*.

Stéphane Gatignon est en grève de la faim depuis le vendredi 9 novembre pour interpeler députés et gouvernement sur le manque récurrent de moyens dans certains territoires, dont sa ville, l'une des plus pauvres de la région parisienne.

« Ce que dénonce le maire de Sevran, souligne Véronique Massonneau, va bien au-delà des intérêts de sa propre commune. Il interroge sur les inégalités notoires qui se sont creusées entre les territoires comme entre les citoyens. C'est valable pour les villes comme les campagnes. Il faut réfléchir en profondeur à de nouveaux mécanismes de péréquation entre territoires et rééquilibrer les moyens ».


 

* Le montant de la DDU a été augmenté de 50% (de 50 à 75 millions d'€), alors que Stéphane Gatignon demandait une augmentation de 100%.

Écrire commentaire

Commentaires : 0