"Pour moi, la terre doit être nourricière."

Véronique Massonneau s'est exprimée auprès de la Nouvelle République sur l'augmentation de production de biocarburants sur le site de Centre Ouest Céréales, à Chalandray.

  lire la suite

La députée Europe écologie - Les Verts Véronique Massonneau réaffirme haut et fort son opposition radicale à toute augmentation de la production de biocarburants, sur le site de Centre Ouest Céréales, à Chalandray. Plus globalement, elle dénonce une filière qui « bénéficie d'exonérations fiscales énormes » et lui apparaît à ce titre comme « une niche anti-environnementale ». S'exprimant sur ce sujet à l'occasion de la venue annoncée puis annulée du président de la FNSEA, Xavier Beulin, à Chalandray, Véronique Massonneau dénonce un biocarburant qui « est tout sauf bio », contribue au renforcement d'un « marché de spéculation » et « au gaspillage des terres agricoles » : « Ces cultures se font de façon tout à fait intensive. Ça bouffe de l'eau, de l'énergie et ce n'est pas créateur d'emploi. D'autre spart, on a appris que les agrocarburants produisent beaucoup plus de gaz à effet de serre que le diesel ».

Écrire commentaire

Commentaires : 0